top of page
Transcription

Pause estivale :
Récapitulations et perspectives

Saison 1 - Episode 12

Je pense que j'ai tout dit pour aujourd'hui et je dirais même je pense que j'ai tout dit pour cette année. Ça veut pas dire que j'ai tout dit, je reviendrai.

Bonjour, je suis Sophie, parisienne de naissance et melbournienne d'adoption. Maman d'un petit bilingue de 8 ans et prof de français indépendante, j'ai créé mon podcast francophone down under pour aider d'autres parents comme moi à soutenir et encourager leurs enfants bilingues dans l'apprentissage du français.

 

Eh bien, je crois que c'est parti ! Bonjour, bonjour, bienvenue dans cet épisode de Francophone Down Under, le podcast pour les parents francophones qui souhaitent transmettre le français et sa culture à leurs enfants. Je vous accueille aujourd'hui dans le douzième épisode. Ça c'est sans compter le premier épisode, le tout premier épisode, le teaser et puis l'épisode hors série que j'ai enregistré avec grâce de le top des objectifs personnels dans le cadre d'un challenge. Donc si je compte bien ça fait 12 plus 2 j'aurai enregistré 14 épisodes pour cette toute première saison de francophone down under 14 épisodes et comme je disais c'est la fin de la saison pour plein de raisons

Tout d'abord parce que c'est la fin de l'année et que c'est une bonne façon de faire coïncider les choses de terminer la saison comme je termine l'année pour revenir l'année prochaine avec une nouvelle saison de Francophone Down Under Aussi parce qu'effectivement j'ai l'habitude de publier toutes les deux semaines c'est le rythme que je me suis fixé de manière à pouvoir tenir le rythme dans la longueur et puis pouvoir vous proposer des contenus que j'essaye de qualité donc toutes les deux semaines et ce qui va se passer c'est que je vais prendre une petite pause pendant les vacances d'été Parce que si vous ne m'écoutez pas d'Australie ou de l'hémisphère sud en tout cas, chez vous ça doit être l'hiver. Ici en Australie on a la chance d'avoir nos vacances de Noël en plein été donc c'est aussi les grandes vacances.

Et c'est donc pour ça que je vais prendre une petite pause. pour déjà tout d'abord pour passer du temps avec mon fils passer du temps avec ma famille essayer de me reconnecter avec mes amis aussi que je n'ai pas vu parfois depuis plusieurs mois et ça va être l'occasion aussi pour moi de de me préparer tout simplement ça va être l'occasion pour moi de me préparer pour l'année à venir et j'espère de mettre en place des prochains épisodes qui vous plairont Donc oui, une petite pause ce sera le dernier épisode pour la saison et pour l'année et je reviendrai au début du mois de février pour le tout premier épisode de la nouvelle saison et j'espère avec beaucoup de surprises qui vous plairont

 

Pour faire une petite rétrospective sur cette année donc je vous disais j'ai publié 12 épisodes plus le hors série, plus le trailer. Donc déjà on a fait connaissance. Je vous ai parlé un peu de mon parcours.

J'ai reçu des invités. trois invités que je tiens à remercier de tout cœur pour pour m'avoir donné cette chance de faire vivre mon podcast qui me tient, ce projet qui me tient vraiment beaucoup à cœur donc c'est trois invités que je tiens à remercier de tout cœur d'être venue dans mon podcast et d'avoir partagé avec moi, avec vous si gentiment leur expérience dans des domaines très variés

 

D'abord j'ai eu le grand plaisir d'interviewer Anthony qui a été mon premier Kobaï et mon premier épisode jamais enregistré aussi. Merci Anthony de French Circus School d'être venu nous parler de ton entreprise de cirque en français et d'avoir partagé ton ton expérience.

 

Ensuite j'ai eu le grand bonheur de recevoir Sabine de Babel Books. Si vous n'avez pas écouté l'épisode, allez-y ! Sabine a ouvert Babel Books, c'est une librairie en ligne de livres d'occasion. Babel Books, vous pouvez reprendre des livres d'occasion et s'occupe de les revendre en ligne. Et la particularité c'est que vous y trouvez des livres en anglais mais aussi des livres en français. L'avantage c'est que d'une part ça fait recirculer les livres en français en Australie. Vous ne faites pas voyager des livres depuis l'étranger. C'est bon pour l'écologie. Et en plus Babel Books reverse une partie des ventes. pour une association dans le Western Australia si je ne me trompe pas. Une association pour les langues aborigènes. Voilà, pour le maintien des langues aborigènes et je crois pour l'écriture, la publication de langues aborigènes. Donc tout ça, ce sont de bonnes excuses pour aller jeter un coup d'œil à ce beau projet. Et en plus Sabine maman de deux grandes filles il nous a donc partagé son expérience d'élever des enfants bilingues

 

et la troisième personne que je tiens à remercier de tout coeur aussi c'est Lauren Lauren qui est la maman de deux petits bilingues qui vont dans la même école que mon fils et Lauren faisait partie d'une association qui a oeuvré à la mise en place, à la naissance de l'école de Fitzroy donc Fitzroy Primary qui est une école bilingue donc où les enfants apprennent en français et en anglais tout au long de la semaine. Voilà. Donc avec Lauren nous avons parlé de la naissance de cette école et puis des bénéfices de l'éducation bilingue, des difficultés aussi d'élever des enfants de manière bilingue. Une très belle interview. Donc merci Lauren, merci beaucoup.

Ça c'était une petite rétrospective de mes invités et j'espère pouvoir vous faire découvrir de nouvelles figure de la communauté francophone l'année prochaine

 

Pour continuer sur la rétrospective dans les astuces que j'ai pu partager avec vous je vous ai présenté des façons d'accéder aux livres pour pouvoir lire en français à votre petit bilingue je vous ai présenté des vidéos, des ressources en vidéos pour utiliser ce médium pour lancer des conversations avec votre petit bilingue pour agrandir son vocabulaire pour lui donner accès à des accents différents, à des structures différentes et je vous ai partagé une liste des meilleurs cadeaux de Noël pour petits bilingues si vous ne l'avez pas encore écouté et qu'il vous manque des cadeaux c'est le moment certains de ces cadeaux vous n'avez pas besoin de les commander ce sont des abonnements en ligne donc c'est tout à fait faisable encore maintenant avant Noël

je vous ai aussi partagé dans mon dernier épisode des activités à partager, à faire en famille avec votre petit bilingue impatient. Et d'ailleurs à ce propos, j'ai posté sur Instagram la recette des biscuits en pain d'épices qui est notre tradition de Noël dans ma famille et je vous partage cette recette si vous souhaitez vous lancer dans la confection de biscuits en pain d'épices. C'est très facile en fait, c'est beaucoup beaucoup plus simple que ce qu'on pourrait penser.

enfin dans la partie des épisodes où je partageais des connaissances disons j'ai plongé avec vous, pour vous dans le développement du bilinguisme chez l'enfant je me suis posé la question finalement qu'est ce que c'est le bilinguisme ? Je vous ai expliqué pourquoi j'étais convaincue qu'on pouvait changer le monde grâce au bilinguisme, grâce à la transmission des langues et des cultures.

 

Quand je regarde en arrière comme ça, je me dis que j'ai déjà partagé beaucoup de choses avec vous. et en même temps j'en apprends tous les jours sur le bilinguisme, l'éducation bilingue transmettre une langue, une culture à un enfant quand on n'habite pas dans le pays où cette langue et où cette culture sont majoritaires j'en apprends tous les jours c'est vraiment un sujet qui me passionne et j'ai encore beaucoup de choses à partager avec vous beaucoup de trucs et astuces de petites choses que vous pouvez faire en famille pour inciter votre petit bilingue à parler français

Il y a beaucoup de francophones que j'aimerais vous présenter et que j'espère convaincre de venir à mon micro pour vous parler de leur expérience en tant que parents d'enfants bilingues en tant qu'acteurs de la communauté francophone d'Australie donc j'espère vraiment pouvoir vous les présenter très bientôt Et puis j'espère pouvoir me replonger dans le sujet du bilinguisme et de l'éducation bilingue avec vous.

Et surtout si vous avez des questions, n'hésitez pas à les partager avec moi, même pendant la période des fêtes. Je reste à disposition, vous avez mon email, vous avez mon compte Instagram ou mon compte Facebook. et vous pouvez me joindre par là si vous avez des... si vous voulez que j'aborde des thèmes spécifiques dans mes épisodes et je me ferai un plaisir de faire les recherches et de partager mes trouvailles avec vous

 

Alors j'enregistre cet épisode vendredi après-midi C'est-à-dire trois jours avant la sortie, si vous m'écoutez quand l'épisode va sortir la semaine prochaine, le lundi ou le mardi. Voilà, donc vraiment pas en avance parce que... Bien entendu, c'est la période des fêtes et je pense que c'est un peu partout pareil dans le monde. Le temps s'accélère à cette période-là, on a beaucoup de choses à préparer. On a beaucoup de fêtes de Noël auxquelles on veut assister, des amis qu'on veut voir avant la fin de l'année.

Personnellement, j'ai un très gros week-end qui va arriver. Ça va être un week-end assez festif, mais ça va être aussi un week-end très chargé. je vais cuisiner beaucoup de biscuits en pain d'épices le week-end dernier j'en ai déjà préparé je pense que j'en avais une soixantaine et il est probable qu'il faille que j'en refasse à peu près la même quantité ce week-end voilà c'est pas compliqué mais ça prend du temps tout ça pour vous dire que voilà la saison des fêtes bat son plan Et même si on est très occupé, moi c'est toujours une saison où je suis pleine d'énergie. En particulier parce qu'il fait meilleur normalement. Parce qu'il fait jour plus tard et plus tôt aussi le matin. Donc voilà, beaucoup d'énergie.

En ce qui concerne la préparation des fêtes, nous avons monté notre sapin la semaine dernière, le week-end dernier. Donc le sapin est prêt. et pour terminer les préparatifs de la saison festive nous attendons le grand-père de mon fils, mon beau-père qui va venir nous rendre visite pour les fêtes et justement je voulais en parler brièvement

Vous avez peut-être ou peut-être pas mais je sais que c'est quand même assez courant Vous avez probablement l'opportunité de retrouver vos proches, vos proches francophones durant cette saison des fêtes Il est assez courant que la famille se déplace pour rendre visite à la période de Noël. S'ils habitent en Europe, pour eux c'est mieux de toute façon, puisque en France il fait froid, gris. Et en Australie, c'est l'été et sauf si vous êtes à Melbourne en ce moment, normalement il fait beau et ensoleillé.

Et pour ceux dont la famille ne vient pas, certains d'entre vous ont l'opportunité de rentrer dans votre pays d'origine francophone pour retrouver votre famille aussi. tout ça pour dire que c'est souvent une période de l'année où les enfants ou les petits bilingues vont avoir l'opportunité de parler français de parler français pour de vrai avec leur famille et quand je dis pour de vrai c'est à dire avec des membres de la famille qui sont souvent, qui sont souvent uniquement francophones ou en tout cas qui ne parlent pas l'anglais de manière courante ou suffisamment courante et qui pour votre enfant représentent une obligation de parler français dans le sens où c'est pas des personnes qui ont la possibilité de leur répondre dans leur deuxième langue donc en anglais et grâce à ça, grâce à la la présence de la famille ou alors un voyage en pays francophone pour retrouver la famille c'est vrai qu'on constate assez souvent que les enfants traversent une explosion de langage et c'est fantastique et j'espère que ça va leur donner un boost dans la pratique du français que ça va vous donner un boost dans la pratique du français

 

et si vous n'avez pas la chance, l'opportunité d'avoir vos membres de la famille qui vous rendent visite ou vous-même de rendre visite à vos membres de la famille francophone ne désespérez pas c'est pas parce que on ne les a pas sur place que déjà on ne peut pas leur parler malgré tout il y a beaucoup de façons différentes bien sûr il y a la visioconférence j'apprends rien à personne ici et de mon expérience je sais que c'est pas toujours simple de faire connecter l'enfant à la visioconférence de faire connecter l'enfant à ses grands-parents via la visioconférence mais c'est toujours un petit plus

et puis vous pouvez écrire des cartes de vœux vous pouvez enregistrer des vidéos ou des messages audios vous pouvez faire des dessins que vous prenez en photo ou écrire des textes que vous prenez en photo tout ça c'est des occasions de faire pratiquer le français soit à l'écrit soit à l'oral pour souhaiter vos vœux à la famille qui est loin et qui parle français.

Et eux-mêmes peuvent faire la même chose d'ailleurs, peuvent vous répondre par petite vidéo ou par message vocal. Même si c'est pas du direct, ça permet de garder le lien et de garder le lien avec le français et l'attachement au français, de cultiver, de nourrir l'attachement au français.

 

je pense que j'ai tout dit pour aujourd'hui et je dirais même je pense que j'ai tout dit pour cette année ça veut pas dire que j'ai tout dit je reviendrai c'est une décision que j'ai prise et qui est définitive donc j'espère avoir le grand privilège de me retrouver au creux de vos oreilles l'année prochaine toute seule et aussi avec des invités

en attendant, en attendant je vais vous souhaiter de très très bonnes fêtes je vais vous souhaiter de passer du temps avec les personnes que vous aimez avec les personnes qui vous aiment avec les personnes qui sont là pour vous et de construire des souvenirs avec ces personnes là je vais vous souhaiter de passer du temps avec vos petits bilingues à construire et à entretenir, à nourrir leur attachement, leur amour pour la langue française et pour la culture qui est la vôtre et qui est rattachée à cette langue

 

Avant de vous quitter, je voulais vous signaler une petite idée cadeau Si vous pensez que mon podcast pourrait faire plaisir, aider quelqu'un que vous connaissez Si vous pensez que certains des sujets que j'aborde pourraient intéresser un autre parent francophone autour de vous Si vous avez une communauté de parents francophones qui pourraient être intéressés par certains des épisodes N'hésitez pas, offrez-leur le cadeau de Francophone Down Under Partagez le podcast avec eux, c'est gratuit et ça peut faire très plaisir

 

Passez d'excellentes fêtes, reposez-vous et revenez l'année prochaine en plateforme Et c'est tout pour aujourd'hui, au revoir, bonne fête, à l'année prochaine !

English translation

Summer Break:
Recap and Perspectives

Season 1 - Episode 12

I think I've said everything for today, and I would even say that I've said everything for this year. That doesn't mean that I've said everything, I will come back. Hello, I am Sophie, born in Paris and adopted by Melbourne. I am a mother of an 8-year-old bilingual child and an independent French teacher. I created my French-speaking podcast Down Under to help other parents like me support and encourage their bilingual children in learning French.

Well, I believe we're ready! Hello, hello, welcome to this episode of Francophone Down Under, the podcast for French-speaking parents who want to transmit French and its culture to their children.

Today, I welcome you to the twelfth episode. That is excluding the first episode, the very first episode, the teaser, and the special episode I recorded with Grace about personal goals in the context of a challenge. So if I count correctly, that makes 12 plus 2, I will have recorded 14 episodes for this very first season of Francophone Down Under. 14 episodes, and as I said, it's the end of the season for several reasons.

First of all, because it's the end of the year and it's a good way to coincide things, to finish the season as I finish the year, and to come back next year with a new season of Francophone Down Under. Also, because I am used to publishing every two weeks, that's the rhythm I have set for myself in order to sustain it in the long run and to be able to offer you quality content. So every two weeks, and what will happen is that I will take a little break during the summer holidays. Because if you're not listening to me from Australia or the southern hemisphere, at least for you, it must be winter.

Here in Australia, we are lucky to have our Christmas holidays in the middle of summer, so it's also the big vacation. And that's why I'm going to take a little break. First of all, to spend time with my son, to spend time with my family, and to try to reconnect with my friends, some of whom I haven't seen for several months. It will also be an opportunity for me to simply prepare myself for the coming year, and I hope to create the next episodes that you will enjoy. So yes, a little break, this will be the last episode for the season and for the year, and I will come back at the beginning of February for the very first episode of the new season, and I hope with lots of surprises that you will enjoy.

 

To do a little retrospective on this year, so as I said, I published 12 episodes plus the special episode, plus the trailer. So, we already got to know each other. I talked a little bit about my background.

I had guests. Three guests that I would like to thank from the bottom of my heart for giving me the opportunity to bring my podcast to life, a project that means a lot to me. So, three guests that I would like to sincerely thank for coming on my podcast and kindly sharing their experiences in various fields.

First, I had the great pleasure of interviewing Anthony, who was my first guinea pig and my first ever recorded episode as well. Thank you, Anthony from French Circus School, for coming to talk to us about your circus business in French and for sharing your experience.

Then, I had the great joy of receiving Sabine from Babel Books. If you haven't listened to the episode, go ahead!

Sabine opened Babel Books, an online second-hand bookstore. At Babel Books, you can buy second-hand books, and they take care of reselling them online. And the special thing is that you can find books in English as well as in French. The advantage is that, on the one hand, it circulates French books in Australia. You don't have to have books travel from abroad. It's good for the environment. And in addition, Babel Books donates a portion of the sales to an association in Western Australia, if I'm not mistaken. An association for Aboriginal languages. So, all of this is a good excuse to take a look at this great project. And also, Sabine, a mother of two grown daughters, shared her experience of raising bilingual children.

And the third person I would like to sincerely thank is Lorraine. Lorraine is the mother of two bilingual children who go to the same school as my son, and Lorraine was part of an association that worked on the establishment, the birth of the Fitzroy school, Fitzroy Primary, which is a bilingual school where children learn in French and English throughout the week. That's it. So with Lorraine, we talked about the birth of this school, and also the benefits of bilingual education, as well as the difficulties of raising children bilingually. A very beautiful interview. So thank you Lorraine, thank you very much.

That was a little retrospective of my guests and I hope to introduce you to new figures from the French-speaking community next year.

 

To continue with the retrospective, in the tips I shared with you, I presented ways to access books to read in French for your little bilingual. I presented videos, video resources to use this medium to initiate conversations with your little bilingual, to expand their vocabulary, and to expose them to different accents and structures. I also shared a list of the best Christmas gifts for little bilinguals, so if you haven't listened to it yet and are missing gifts, now is the time. Some of these gifts don't need to be ordered as they are online subscriptions, so it's still possible to do it before Christmas. In my last episode, I also shared activities to do with your eager little bilingual as a family. By the way, I posted the recipe for gingerbread cookies on Instagram, which is our Christmas tradition in my family, and I'm sharing this recipe with you if you want to try making gingerbread cookies. It's actually very easy, much simpler than you might think.

Moving on to the episodes where I shared knowledge, I immersed myself with you in the development of bilingualism in children and I asked myself, what is bilingualism? I explained why I was convinced that we could change the world through bilingualism, through the transmission of languages and cultures.

When I look back like this, I realize that I have already shared a lot with you. And at the same time, I learn something new every day about bilingualism, bilingual education, and how to transmit a language and culture to a child when you don't live in a country where that language and culture are dominant. It's a subject that truly fascinates me, and I still have a lot of things to share with you, many tips and tricks of little things you can do as a family to encourage your little bilingual to speak French.

There are many Francophones I would like to introduce you to and I hope to convince them to come on my podcast to talk about their experiences as parents of bilingual children and as actors in the French-speaking community in Australia. So I really hope to be able to introduce them to you very soon. And I hope to delve back into the topic of bilingualism and bilingual education with you.

And most importantly, if you have any questions, don't hesitate to share them with me, even during the holiday season. I am available, you have my email, you have my Instagram account or my Facebook account, and you can reach out to me there if you have... if you want me to address specific topics in my episodes, and I will be happy to do the research and share my findings with you.

 

So I am recording this episode on Friday afternoon, three days before it is released, so if you are listening to it when it comes out next week, on Monday or Tuesday. Well, I'm really not ahead of schedule because... Of course, it's the holiday season and I think it's the same everywhere in the world.

Time speeds up during this period, we have a lot of things to prepare. We have many Christmas parties we want to attend, friends we want to see before the end of the year. Personally, I have a very busy weekend coming up. It's going to be a quite festive weekend, but it's also going to be a very busy weekend. I'm going to bake a lot of gingerbread cookies. Last weekend, I already prepared about sixty of them, and it's likely that I'll have to make about the same amount again this weekend. It's not complicated, but it takes time. All this to say that the holiday season is in full swing. And even though we're very busy, it's always a season when I'm full of energy.

Especially because the weather is usually better. Because it's daylight longer, and it's also daylight earlier in the morning. So, lots of energy. As for the holiday preparations, we put up our Christmas tree last week, over the weekend. So the tree is ready.

And to finish off the preparations for the festive season, we are expecting my son's grandfather, my father-in-law, to come and visit us for the holidays, and I wanted to briefly mention that. You may or may not have this opportunity, but I know it's quite common.

You may have the opportunity to reunite with your French-speaking relatives during this holiday season. It's quite common for family members to travel to visit during Christmas. For them, it's better anyway, since it's cold and gray in France. And in Australia, it's summer, and unless you're in Melbourne right now, it's usually nice and sunny. And for those whose families are not coming, some of you have the opportunity to return to your French-speaking home country to be with your families.

All this to say that it is often a time of year when children or little bilinguals will have the opportunity to speak French, to speak French for real with their families. And when I say for real, I mean with family members who are often solely French-speaking or at least do not speak English fluently or well enough, and for your child, it represents an obligation to speak French because these people cannot respond to them in their second language, English. Thanks to this, thanks to the presence of family or a trip to a French-speaking country to be with family, it is true that we often see children experience a language explosion, and it's fantastic. I hope it will give them a boost in practicing French, and I hope it will give you a boost in practicing French.

 

And if you don't have the chance or opportunity to have your family members visit or to visit your French-speaking family members yourself, don't despair. Just because they're not physically present doesn't mean you can't talk to them. There are many different ways, of course. There's video conferencing, which I'm sure everyone is familiar with, and from my experience, I know it's not always easy to get a child to connect to a video call with their grandparents.

But it's always a little extra, and then you can write greeting cards, record videos or audio messages, make drawings that you take photos of, or write texts that you take photos of. All of these are opportunities to practice French, either in writing or orally, to send your greetings to family members who are far away and who speak French.

And they themselves can do the same, they can respond to you with a small video or a voice message. Even if it's not live, it keeps the connection alive and maintains the connection with French and the attachment to French, cultivating and nourishing the attachment to French.

I think I've said everything for today, and I would even say I think I've said everything for this year. That doesn't mean I've said everything, I will come back. It's a decision I've made and it's final, so I hope to have the great privilege of being in your ears again next year, both alone and with guests.

In the meantime, I wish you a very happy holiday season. I wish you to spend time with the people you love, with the people who love you, with the people who are there for you, and to create memories with them. I wish you to spend time with your little bilinguals, to build and maintain, to nourish their attachment, their love for the French language and for the culture that is yours and that is connected to this language.

 

Before I leave you, I wanted to mention a small gift idea. If you think my podcast could please or help someone you know, if you think some of the topics I cover could interest another French-speaking parent around you, if you have a community of French-speaking parents who might be interested in some of the episodes, don't hesitate, give them the gift of Francophone Down Under. Share the podcast with them, it's free and it can bring a lot of joy. Have a wonderful holiday season, rest up, and come back next year ready to go.

 

And that's all for today, goodbye, happy holidays, see you next year!

bottom of page